Pourquoi investir en loi Malraux ?

La loi Malraux est probablement la plus ancienne loi de défiscalisation encore en vigueur en 2017. Elle porte le nom du célèbre écrivain et ministre de la culture du général de Gaulle, André Malraux. Cette loi, qui a été publiée le 4 août 1962, a été conçue pour aider à préserver et restaurer les quartiers historiquement et architecturalement remarquables. Ainsi, le propriétaire d'un immeuble situé dans l'un de ces quartiers peut déduire de ses impôts une partie du coût de la main-d'œuvre qui s'engage à renouveler sa propriété.

defiscalisation malraux

Quel principe sur la loi Malraux ?

Le principe de Malraux ? Acheter un logement de luxe à rénover, dans un quartier historique, et c'est la taxe qui paie la facture! Vous devrez ensuite louer la propriété, au prix que vous voulez. En plus de ces avantages, l'obligation du bail n'est pas très contraignante: il a 9 ans. On se demande pourquoi plus de contribuables n'en profitent pas. C'est simple: avec le temps, les opportunités sont de moins en moins. Le principal risque à considérer est celui d'une mauvaise évaluation de la propriété au moment de la revente. Avant de faire un investissement en loi Malraux, il est fortement recommandé d'estimer sa valorisation avant et après les travaux afin de fixer un prix correct pour la revente et de ne pas payer une somme trop élevée pour l'acquisition.

Dans cet objectif, il est préférable d'estimer la quantité de travail à entreprendre. En effet, il peut arriver que, malgré la réduction d'impôt offerte par l'appareil, la quantité de travail soit trop importante pour rentabiliser l'investissement. L'autre risque est de ne pas surestimer le loyer, malgré la qualité de la propriété, il faut tenir compte de la valeur locative de la propriété et de la ville dans laquelle elle se trouve. Une contrainte importante est l'obligation de louer la propriété pour un minimum de 9 ans. La revente du bâtiment avant cette date limite ne sera pas possible.

loi malraux

Règles applicables sur la loi Malraux

Les règles de la loi Malraux, né de l'ancien politique André Malraux ont évolué et permettent maintenant au vendeur de prendre soin de son travail. Jusqu'à présent, les travaux de restauration dans le cadre d'un investissement immobilier devaient être décidés et formellement pris en charge par les copropriétaires du bâtiment. Le dispositif Malraux applicable à partir de 2009 prévoit que les travaux peuvent être réalisés dans le cadre d'un contrat de vente de biens à restaurer conformément à l'article L. 262 1 du code du bâtiment et de l'habitation. En d'autres termes, il suffit de justifier le paiement du travail aux entreprises et non plus à l'Association Foncière Libre Libre (AFUL). Les contribuables les plus taxés seront sûrement intéressés par cet appareil. Grâce à la réforme de la loi Malraux instaurée par la loi de rectification financière pour 2016, les investisseurs ont une période maximale de 4 ans pour payer les travaux de restauration. En outre, la fraction de la réduction d'impôt peut aller jusqu'à trois ans après la date de délivrance du permis de construire. La réduction d'impôt Malraux 2018 doit entrer en vigueur dans les 12 mois à compter de la date d'achèvement des travaux de restauration et le logement nu doit être loué pour un usage résidentiel pendant une période minimale de 9 ans. Notez que la revente d'un immeuble concerné par la loi Malraux est soumise au régime des plus-values. Il vaut mieux garder le bien.